Le Barbier de Séville

Le Barbier de Séville

LE BARBIER DE SEVILLE

— OPERA —

Vendredi 13 Mars et Samedi 14 Mars – 20h30

Billetterie : Cliquez ici

Opéra en deux actes de G. Rossini

 

Version intégrale

d’après le manuscrit original de 1816

 

INTERNATIONAL OPERA HOUSE

CORSICA LIRICA

 

Marine Costa – Diana Viorella – Matteo Bagni – Maurizio Leoni – Antoine Maestracci

Carlo Di Cristoforo – Piera Coppola

Massimo Gentili – Ernesto Felogu

mise en scène Giampaolo Zennaro

 

Orchestre Europa Organizzazione

Compagnie Scola Cantorum Labronica

Choeurs Lyriques de Haute-Corse

Brigitte Olmeta

 

direction musicale

Robert Girolami

 

Le Barbier de Séville de Gioacchino Rossini, est parmi les ouvrages les plus joués dans le monde. Dans cet opéra-bouffe emblématique, les sérénades, duos et ensembles éclaboussent la comédie de leurs brillantes vocalises. Pour autant, le génie de Rossini tient à cet art physique du crescendo, destiné à faire monter la tension, jusqu’à ce que le public trépigne et explose. Ainsi, derrière, le rire et les rythmes qui s’agitent, c’est toute l’insolence de la pièce de Beaumarchais que Rossini verse dans son univers loufoque.

 

Résumé :

A Séville, au XVIIIe siècle. Le joyeux barbier Figaro aide le Comte Almaviva a conquérir Rosine. Mais Rosine, qui n’est pas restée indifférente aux sérénades de son mystérieux soupirant, est jalousement gardée par le vieux Docteur Bartholo, qui compte bien, aidé du sinistre Don Basilio, épouser sa pupille au plus vite. Pour contrer les projets du vieillard Figaro n’est pas à court d’idées. La première tentative échouera, et le Comte Almaviva, déguisé en « Lindor », un étudiant sans le sou, repartira penaud de la demeure de Bartholo ; la seconde escapade, réussira, et au terme d’échanges de billets, de déguisements et de situations abracadabrantes savamment réglées, l’amour de la belle Rosine et du Comte Almaviva, enfin rendu à sa véritable identité, finira par triompher.