Crise des déchets

Crise des déchets

Bien que le Dr Sauveur Gandolfi-Scheit , maire de Biguglia ait préconisé il y a plus de 30 ans la création d’un incinérateur avec récupérateur de dioxine, le traitement des déchets continue de poser des problèmes à la Corse avec les décharges anaérobies et aérobies.

Celle-ci doit, encore une fois aujourd’hui, faire face à une crise de ses déchets.

A Biguglia c’est l’intercommunalité Marana Golo qui est compétente pour la collecte et le traitement de ceux-ci : Il a été organisé, après une interruption de la collecte de plusieurs jours, un ramassage dès ce WE.
Celui-ci se prolongera encore dans la soirée, même si le tonnage autorisé est restreint.

Afin d’éviter un problème d’hygiène et de salubrité la commune a elle-même fait procédé, à titre d’urgence exceptionnelle, à un ramassage aux abords des bâtiments publics, écoles , crèches, et cantine.

Le transfert à la déchetterie étant limité il est rappelé à tous nos administrés qu’il est demandé de continuer à trier le plus possible afin d’éviter l’engorgement des sites.

Et que des composteurs sont disponibles gratuitement pour la population bigugliaise auprès de la communauté de commune à la déchetterie de Lucciana sur présentation d’un justificatif de domicile.
CRISE DES DÉCHETS
Si rien n’est fait la Corse, que l’on appelait « kallisté » « la plus belle » deviendra une véritable poubelle.