Renouvellement de l’éclairage public

Renouvellement de l’éclairage public

La première tranche de l’installation des luminaires LED sur la commune suit son cours.
La seconde tranche sera exécutée au second semestre 2018.

La demande de subvention auprès de la Collectivité de Corse pour la réalisation de la 3e tranche est en cours d’acceptation de leur part.

Optimiser son éclairage pour faire baisser ses factures, tel est le crédo de la municipalité de Biguglia qui a entamé voila quelques mois des travaux d’amélioration de l’éclairage public.

Cliquez ici pour voir l’interview de M. le Maire Sauveur GANDOLFI-SCHEIT

 

Biguglia : La municipalité fait dans le lux

Des travaux scindés en 3 phases et dont la 1ère est en phase terminale. Et une nouvelle fois, Biguglia innove. Exit les lampadaires à ampoules, bienvenus aux led. Une  installation high-tech qui va permettre à la ville  de faire de substantielles économies, environ 70% par an (de 100 000 €, la facture devrait passer à 30 000) . Entouré de quelques uns de ses adjoints, le maire Sauveur Gandolfi-Scheit a fait toute la lumière sur ces travaux vendredi matin en présence de la société « Process environnement » et de la société SEEC en charge des travaux.

D’ici 2019 la commune sera dotée de quelque 1500 points lumineux (blanc chaud, proche de la couleur du jour) de haute-technologie de 10 à 30 lux. Ce nouveau système d’éclairage permet à loisir d’optimiser et de moduler l’éclairage, voire de l’éteindre, en fonction du lieu et de l’heure. Un système qui entre dans le domaine de la biodiversité et de la préservation de l’environnement (300 tonnes de CO2 de moins rejetées par an) et qui limite aussi la pollution visuelle. Pas de dispersion de la lumière en l’air ou sur les cotés, seul le bas est éclairé.

La 1ère phase des travaux (200 points lumineux installés), réalisée à la vitesse de la lumière, d’un coût de  160 765 € HT, a été financée à hauteur de 38% par la ville et 62% par le ministère de l’environnement.
La 2ème phase (entre 500 et 600 points lumineux) qui devrait démarrer sous peu, reviendra à 530 000 € HT, financée à 8% par la commune, le reste étant la charge d’EDF.
Enfin la 3ème phase (700 points lumineux) qui sera réalisée en 2019, est en attente de la réponse de la demande de subvention de la Collectivité de Corse.
Fiat lux et facta est lux !